Chères amies, chers amis,Abeille-V4

En guise de bonne année, le gouvernement a discrètement mis en ligne une consultation visant à justifier la réautorisation des insecticides « tueurs d’abeilles » pour le traitement des betteraves à sucre produits par Bayer-Monsanto et Syngenta . Cette consultation se termine dans 10 jours exactement.
 
Nous avons appris dernièrement qu’à peine 50 contributions ont été adressées au ministère de l’Agriculture ! D’autant que le dossier accompagnant cette consultation s’appuie sur un avis de l’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l'alimentation et de l'environnement (ANSES) dont la longueur cache mal la vacuité !
 
Dans cet avis, rien n’est dit de l’impact de ces produits toxiques sur les vers de terre, sur l’ensemble des insectes (sauf sur les malheureuses « abeilles domestiques » dont les effets sont avérés), quasi rien sur les oiseaux, les batraciens ou les poissons. Et encore moins sur la pollution de l'eau, de l'air et de l'alimentation...
 
Afin de ne pas laisser croire que nous aurions mis en sourdine notre opposition à la réautorisation des néonicotinoïdes, vous pouvez copier l’argumentaire ci-dessous (ou de préférence l’adapter) et vous connecter à la consultation mise en ligne par le ministère de l’agrochimie.
 
Nous devons les ensevelir sous des courriels de protestation en postant des contributions marquant notre opposition au grand retour des néonicotinoïdes.