Le Petit Jardin des Écoliers

PetitJardinDesEcoliers
Afin que les hommes reviennent vers la nature,
nous commençons par les enfants

 Bienvenue sur le blog de l'association "Petit Jardin des Écoliers" dont le siège social est à Languenan (22) en Bretagne, le président est Emmanuel Rolland.
Une antenne de l'association "Le petit jardin des écoliers 61" existe aussi en Normandie dont le siège social est au Plantis dans l'Orne (61), le président est Olivier Dadure.
Ce blog s'adresse bien sûr tout d'abord aux enfants et leurs enseignants, mais aussi à toute personne intéressée par le jardinage ou souhaitant sensibiliser la jeunesse à l'univers naturel.

L'objectif principal de l'association est le suivant :

L'éducation à l'environnement en direction des enfants, des adolescents, des enseignants et de toute personne intéressée par la connaissance et la protection de l'environnement.

Plus concrètement, ce projet d'éducation à l'environnement se traduit par la mise en place de "talus pédagogique" dans les écoles en collaboration avec les municipalités, avec une place toute privilégiée donnée à l'arbre et à la pratique de semis semi-direct dans les "petits" et "méga" systèmes, techniques développées dans les brochures "le petit jardin des écoliers" d'E. Rolland.
Déjà, plusieurs écoles possèdent leur talus pédagogique, source d'observations, de pratiques et de travaux pédagogiques interdisciplinaires (Français, mathématiques, sciences, arts plastiques, histoire, éducation à la citoyenneté...).

Au-delà de cet objectif principal, d'autres sous-objectifs essentiels sont visés :

 La découverte de la nature à la porte de l'école.
 L'observation de la vie : différentes formes de vie, besoins des organismes, cycles des saisons, vie et mort des organismes...
 L'acquisition d'une sensibilité esthétique 
 L'éducation de la main, prolongement du cerveau 
 La sensibilité à l'environnement et à sa protection
 L'écocitoyenneté : jardiniers aujourd'hui, citoyens demain.

POURQUOI CETTE ASSOCIATION ?

La place de l'éducation à l'environnement dans les programmes, sans être absente, est peu importante. L'information est le plus souvent fragmentée, disciplinaire, parfois déconnectée du terrain, sans perception globale.
Ainsi, l'organisation actuelle favorise l'acquisition de connaissances atomisées, fragmentées et inertes, ce qui conduit à l'acquisition de connaissances décousues sur l'environnement.

Les formations en éducation à l'environnement pour les enseignants est faite dans le meilleur des cas :

Soit au niveau du primaire dans les activités d'éveil ;
Soit au sein des programmes dans le cadre des thèmes transversaux (collèges) ;
Soit dans le cadre de Projets d'Action Éducatives (PAE) autour de l'environnement.

Or, actuellement les enseignants (professeurs des écoles ou professeurs de collèges) sont peu formés pour aborder les problèmes d'environnement avec leurs élèves et les actions sont le plus souvent laissées à l'initiative des enseignants les plus motivés ou les plus compétents. La place de l'éducation à l'environnement dans les contenus de formation dans les IUFM est faible et la demande de stage de formation est réelle de la part des enseignants, sans traduction vraiment concrète ou durable de la part des organismes officiels de formation des maîtres (stage de formation continue).

Nous pensons que l'action, en profondeur et inscrite dans la durée, proposée par l'association "Petit Jardin des Écoliers" en partenariat avec l'Éducation Nationale, et les soutiens affirmés des municipalités et autres collectivités locales, de la DDA, de l'ONF et des diverses associations (COEUR, Maison de la Rance, Mordus de la Pomme..) peuvent et doivent contribuer à une réelle éducation des futurs citoyens de notre pays tout entier.

Bonne navigation sur notre blog et sur notre site !