_DSC1148a [LPJDE61]Cette phrase et une citation de Pierre Rhabi que des citoyens militants de l’Orne ont mis en pratique.
Pour des raisons économiques, écologiques, éthiques et politiques, ils ont décidé de consommer autrement et d’apprendre à se passer des grands-magasins.
Ensemble ils ont compris qu’ils pouvaient faire bouger les choses afin de vivre mieux et autrement.
Souvent notre consommation est liée à des plans marketing nous incitant à une surconsommation, il était donc temps d'agir pour devenir plus indépendant.
Cette année ils se sont retrouvés plusieurs fois à « la Tasselière » au Plantis chez Sylvie & Olivier Dadure pour découvrir différents ateliers qui leur permettront de devenir plus autonomes.
Ils ont appris à faire du pain au levain, de la lessive à la cendre, du p’tit bois, des semis, et encore à faucher à la faux, à réparer un outil de jardinage, et découvrir différentes techniques de jardinage respectueuses de la vie du sol et de l’environnement.
Ils se sont déconnectés de leurs portables pendant quelques heures pour se reconnecter à la terre.
Ils ont eu aussi la chance de rencontrer le peintre chinois MA QUN en visite dans notre pays, qui nous a fait la courtoisie de participer à un moment de réflexion sur de nouvelles formes de consommation.
Des moments chaleureux ou quelquefois les grands-parents étaient venus avec leurs petits enfants pour partager et transmettre pour l’avenir.
Sylvie et Olivier Dadure étaient là pour animer les différents ateliers dans la bonne humeur.
Au mois de mai ils ont préparé un espace pour faire pousser des potimarrons sous couverture végétale ce qui a permis de ne pas arroser.
De la tonte de gazon (azote), de la paille, du broyat de branches (carbone) et c’est parti !
Malgré la sécheresse que nous avons eue cette année, ils ont été ravis et surpris au mois de septembre de découvrir une cinquantaine de potimarrons, qu’ils se sont partagés.
Certains comme Jean-marc ou Sandra sont devenus des accros du jardinage.
Ils ont trouvé sur les vide-greniers ou chez les grands-parents, des vieux outils de jardinage qu’ils ont remis en état.
A la suite ils ont mis en pratique chez eux les techniques utilisées au sein de l’association « Le petit jardin des écoliers 61 ».
Olivier leur a expliqué que maintenant ces connaissances devaient être partagées et qu’ils étaient devenus « des passeurs de savoirs ».
Leur rôle sera de continuer à apprendre, à expérimenter et surtout à transmettre à leur tour à leurs voisins, leurs amis, ces différentes techniques simples à pratiquer pour accéder progressivement à une autosuffisance alimentaire.

Faire son jardin et aussi un acte de résistance !
Tout est possible, partageons nos jardins.

_DSC0775a [LPJDE61]

_DSC0911a [LPJDE61]

_DSC1141a [LPJDE61]

_DSC1131a [LPJDE61]

_DSC1470a [LPJDE61]

_DSC1473a [LPJDE61]

47398592932_71b1c10c07_1 [LPJDE61]

P6121610a [LPJDE61]

_DSC1961a [LPJDE61]

_DSC1962a [LPJDE61]

_DSC0909a [LPJDE61]