Dimanche 04 juin, des membres de l’association « maisons paysanne de France » se sont réunis au jardin de la Tasselière au Plantis dans l'Orne pour une journée d’initiation à la permaculture organisée par l’association « le petit jardin des écoliers 61 ».

Dans une ambiance chaleureuse les personnes présentes ont pu découvrir différentes méthodes pour réaliser un jardin respectueux des règles de la permaculture et les différents outils pour ce type de pratique.

La journée a commencé par une visite de ce lieu d’expérimentation où chacun a pu voir des espaces complémentaires : apiculture, espaces floraux, haie plessée, verger conservatoire, haie benje, serres maraichères, jardin couvert, buttes de culture.

« Ici, avec mon épouse nous travaillons avec la nature, pas contre elle. De plus, nous respectons la vie du sol. Nous n’utilisons aucun produit phytosanitaire car nous ne voyons pas l’intérêt de nous empoisonner sur place » lance le responsable des lieux et président de l’association LPJDE61 Olivier Dadure.
« Notre travail est récompensé, car nous voyons de jour en jour notre lieu s’épanouir et une nouvelle vie s’installer. Nous avons beaucoup plus d’oiseaux, de papillons, d’insectes, de plantes sauvages et un équilibre se met en place ! »
Plus besoin de motoculteur, il ne reste simplement que la tondeuse comme outil thermique.

Plusieurs ateliers avaient été prévus tout au long de la journée.
Avec beaucoup de plaisir les participants ont pu se familiariser avec des outils anciens ou des outils plus récents adaptés à ce genre de pratiques.

Ce fut aussi l’occasion de découvrir et d’essayer un nouvel outil utilisé par les permaculteurs,« la campagnole ».
Celle-ci est fabriquée par Vincent Legris, responsable d’une jeune entreprise du Calvados « la fabriculture ».
Un outil sans pétrole qui aère et émiette la terre en une seule opération en toute simplicité et  en respectant la vie du sol.

Au cour de l’après-midi les participants ont pu réaliser un petit jardin de 4 m2 avec plusieurs, matériaux récupérés localement, comme des petits ballots de paille, herbe de tonte, paille en vrac sans raccourcisseur, branches, carton, eau de pluie et terreau.
En très peu de temps l’espace de plantation a été constitué et les semis effectués.
L’association proposera prochainement une journée porte-ouverte et une journée d’initiation à l’utilisation de la faux.

_DSC6462 [1024x768]

_DSC6472 [1024x768]

_DSC6477 [1024x768]

_DSC6486 [1024x768]

_DSC6489 [1024x768]

_DSC6494 [1024x768]

_DSC6496 [1024x768]

_DSC6499 [1024x768]

_DSC6502 [1024x768]

_DSC6504 [1024x768]

_DSC6510 [1024x768]