gui&ju1 [1024x768]En ces temps où les consciences s’éveillent quant à la préservation de notre environnement, ils sont de ces rares personnes qui font le choix de tout mettre en œuvre afin de prouver à ceux qui en doutent encore, qu’il est encore possible «de faire sa part» selon l’adage du colibri. Adage que Sylvie et Olivier ont bien compris et qui semble être au cœur de leur philosophie de vie.

Parmi les diverses actions qu’ils mettent en place afin de sensibiliser et de rendre accessible la permaculture pour tous, Olivier et Sylvie nous ont ouvert les portes de leurs idéaux afin de nous permettre à nous, jeunes wwoofeurs, de découvrir leur mode de vie écologiquement durable.
C’est donc pendant 10 jours que nous nous sommes immergés chez eux, en participant à toutes sortes d’activités selon les principes de l’agriculture biologique.

Mais le wwoofing chez Olivier et Sylvie, ce n’est pas juste du jardinage mais de véritables échanges et une réelle transmission sur comment préserver et respecter ce qui nous entoure, comment planter, récolter et consommer de façon engagée et responsable. C’est ainsi que débute notre aventure, en commençant par la récolte des graines de tomates.
Une récolte qui n’est pas juste personnelle car Olivier et Sylvie sont avant tout dans le partage.
Les graines, qu’il faut prélever et faire sécher, serviront aussi à la grainothèque qu’ils mettent en place dans les médiathèques afin de favoriser gratuitement les échanges de graines pour tous les intéressés. 

Les systèmes" crées par Emmanuel Rolland, président du petit jardin des écoliers de Bretagne a sans doute été un incontournable dans notre découverte de la permaculture. Ils sont un moyen simple et efficace,  pour les adultes comme pour les enfants, d’élever des jeunes plants de fruits et légumes, herbes aromatiques et fleurs dans des bouteilles en plastique préalablement coupées en deux. Attendez quelques semaines et votre pousse sera prête à être transplantée en pleine terre.

Aussi, Olivier et Sylvie proposent de réhabiliter d’anciennes pratiques permettant ainsi d’aider notre environnement à retrouver sa place sans machines à énergie fossile. Pratiques ancestrales et cohérentes qui nous permettent de revenir vers une autonomie alimentaire peu à peu entravée par notre système de consommation. La faux est un de ces outils dont l’usage a fortement régressé depuis l’apparition des faucheuses mécaniques et moissonneuses batteuses. Elle est pourtant de celle qui fait partie des plus efficaces d’un point de vue économique et écologique et qui n’a besoin que pour seul carburant un peu d’huile de coude.

Des années de surexploitation de notre terre a rendu notre sol difficilement cultivable.
Les « lasagnes » apparaissent aujourd’hui comme un nouveau moyen de jardiner en recréant de l’humus.
Le principe est simple, une fois les couches de déchets organiques superposées, attendez la réduction de votre lasagne grâce à l’arrivée de la microfaune du sol.
Semez, attendez, récoltez, le tour est joué. Voilà un principe de jardinage propre et efficace puisque les strates des lasagnes sont composées de recyclage de déchets verts.

Parmi les techniques qui vous permettront une certaine autonomie alimentaire, la greffe des arbres fruitiers vous comblera par la liberté de choix de ce que vous souhaitez consommer. Après avoir au préalable choisi puis conservé votre greffon de l’espèce d’arbre fruitier  désiré, il vous faudra insérer ce même greffon selon les multiples façons de greffer.
A vous d’adapter votre type de greffage par rapport aux caractéristiques du plan mère (support de la greffe).

La découverte d’insectes aujourd’hui précieux, délicats et indispensables à la pollinisation, font partis des nombreux trésors que l’on peut contempler sur le terrain d’Olivier et Sylvie.
Quelle superbe expérience que de se retrouver au milieu du bourdonnement de plusieurs milliers d’abeilles qui s’attellent à leurs taches avec une telle organisation !
Et quel délice de pouvoir goûter le fruit de leur travail.

Il nous aurait fallu encore quelques lignes pour pouvoir aborder tout ce que nous avons appris mais voilà déjà un bel aspect parmi les riches découvertes qui ont ponctuées notre séjour.
Merci à Sylvie et Olivier pour cette petite parenthèse dans notre quotidien qui nous ouvrira sans doute de nouvelles perspectives. Merci pour leur confiance, leur tolérance et leur générosité.
Merci de nous avoir permis de nous trouver et d’être un peu plus confiants quant à notre avenir.
Il nous appartient désormais de pérenniser les savoirs qu’ils nous ont généreusement transmis afin de faire « notre part ».

 Justine et Guillaume, wwoofeurs du  5 au 14 Août 2016.

ReveilN1 [1024x768]

ReveilN2 [1024x768]

ReveilN3 [1024x768]